mohssin_harraki_2014.jpg

FR

Mohssin Harraki est diplômé de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan, et l’École Supérieure d’Art de Dijon.

Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions personnelles et collectifs dont

« Trilogia marroqui » musée centre d’art Reina Sofia, Madrid Espagne en 2021, « Global(e) Résistance », centre Pompidou, Paris France en 2020, « Dot, Point, Period », au Castelli Gallery New York, États-Unis en 2019, « Une Nouvelle Humanité » Biennal de dak’art, Dakar, Sénégal en 2018,« No to the Invasion: Breakdowns and Side Effects », Hessel Museum of Art & Center for Curatorial Studies Galleries at Bard College, Annandale-on-Hudson, NY en 2017, « merchants of dreams » Museum of art and visual culture, Odense, Denmark en 2016, « Songs of Loss and Songs of Love », Gwangju Museum of Art, Corée de sud en 2014. 

Mohssin Harraki travaille avec le dessin, la vidéo, l’installation, la photographie et la performance, comme autant de moyens de questionner des enjeux sociaux et politiques. Il interroge aussi bien la construction culturelle, que les conséquences post-coloniales et les imaginaires collectifs. Il s’intéresse à des thèmes comme la généalogie, la transmission du pouvoir, et la formation de la conscience collective.

Il procède en général par le dialogue, que ce soit avec ses pairs, artistes, ou avec des gens qu’il rencontre, comme lors de son intervention « Jeûne » en 2011 à Toulon. Dans ses installations, il explore également les thématiques du livre et de l’écrit, qu’il détourne de leurs usages traditionnels. De manière globale, tous les projets de HArraki visent à explorer les mécanismes deconstruction culturelle et de constitution de la mémoire et de l’imaginaire collectif.

EN

Mohssin Harraki graduate of the Institute of Fine Arts in Tetouan, and the Higher School of Art in Dijon.

He participated in many exhibitions such as “Trilogia marroqui" Reina Sofia art center museum, Madrid Spain in 2021, “Global (e) Resistance”, Pompidou center, Paris France in 2020, “Dot, Point , Period ”, at Castelli Gallery New York, United States in 2019,“ Une Nouvelle Humanité ”Biennial de dak'art, Dakar, Senegal in 2018,"No to the Invasion: Breakdowns and Side Effects", Hessel Museum of Art & Center for Curatorial Studies Galleries at Bard College, Annandale-on-Hudson, NY en 2017, “merchants of dreams” Museum of art and visual culture, Odense, Denmark in 2016, “Songs of Loss and Songs of Love”, Gwangju Museum of Art, South Korea in 2014.

 Mohssin Harraki works with drawing, video, installation, photography and performance, as means of questioning social and political issues. He questions cultural construction as well as post-colonial consequences and collective imaginaries. He is interested in topics such as genealogy, the transmission of power, and the formation of collective consciousness.

He generally proceeds through dialogue, whether with his peers, artists, or with people he meets, such as during his “Fasting” intervention in 2011 in Toulon. In his installations, he also explores the themes of books and writing, which he diverts from their traditional uses. Overall, all of Harraki's projects aim to explore the mechanisms of cultural construction and the constitution of memory and the collective imagination.

Solo shows:

2020

– « Illusions, la présence de l’image participe a sa disparition », Galerie Imane Farès, Paris.

 
2017

– « matière grise », Galerie Imane Fares, Paris. 

 
2014

– « Greffer, Espalier, Dresser », L’appartement22, Rabat-Maroc, curator: Emma Chubb. 

 
2011

– « Arbres Généalogiques », Espace 150×295, Martil-Maroc.  

 
2010

– « Some video dialogues with other artists »  Lavomatic studio Seamus Farrell, Saint-Ouen-France.

 

Group shows:

2021

- « carte Blanche Safaa Erruas », espace CDG, Rabat Maroc. (12/10 - 27/11/2021).

- « infinie liberté, acte 2 », la salle Saint-Martin à Souillac, Occitanie, France. (02/10-04/12/2021).

- « Trilogia marroqui » musée centre d’art Reina Sofia, Madrid Espagne.
- « Le feu qui forge », Galerie Atelier 21, Casablanca Maroc.

 
2020

– « Infinité Liberté », Frac Nouvelle-Aquitaine MECA, Salle St‐Martin à Souillac Occitanie–France.

– « Global(e) Resistance », centre Pompidou, Paris–France. Curator Christine Macel. 

 
2019

– « How to maneuver: Shape-shifting texts and other publishing tactics »,Warehouse421, Abu Dhabi–Emirate Arabe Uni. Curators Ala Younis, Maha Maamoun. 

– « How to reappear », Beirut Art Center, Beirut–Liban. Ala Younis, Maha Maamoun.

– « Scène(s) du Maroc », video présentation, Cinéma 1 – Centre Pompidou, Paris. curator Loïc Le- Galle.

– « Dot, Point, Period », Group Show Castelli Gallery New York-États-Unis. Curator Joseph Kosuth.

– « La Quinzaine de la Vidéo », Group Show / Vidéos, Galerie Imane Farès, Paris.

– « Material Insanity », Group Show, Museum of African Contomporary Art Al Maaden (MACAAL), Marrakech, Maroc.

– « Anthropology of the image », lab Talks, Workshop, Conversations, University of California, Davis, Davis, California-États-Unis. Curator Tareq El-Haik.

 
2018

– «Metaphorai» The Ancient Bath Centre for Contemporary Art, Plovdiv-Bulgarie. Curator: Katia Anguelova & Alessandra Poggianti.

– « Intereference » International Light Art Project, Tunis-Tunisie.

– « Une Nouvelle Humanité » Biennal de dak’art, Dakar-Sénégal. Curator Simon Njami.

– « Measure The Valleys », Parcours d’art contemporain de la Vallée du Lot, Maison des arts Georges Pompidou, Cajarc / Maisons Daura, St Cirq Lapopie-France. Curator Caroline Hancock, Martine Michard. 

 
2017

– « Spend », Kulte gallery, Rabat-Maroc. 

– « AJEMMAR », institut Francais de Casablanca-Maroc. curators Kenza Amrouk and Sonia Recasens.

– « No to the Invasion: Breakdowns and Side Effects », Hessel Museum of Art & Center for Curatorial Studies Galleries at Bard College, Annandale-on-Hudson, NY. 

– « From Sound to Silence » , Galerie Tanit, Beyrouth-Liban. 

 
2016

– « Volumes fugitifs », Musée d’art moderne et contemporain MMVI, Rabat-Maroc. Morad Montazami. 

– « 6 ème biennale de Marrakech », Marrakech-Maroc. Curator Reem Faddah /Omar Berrada.

– « merchants of dreams » Museum of art and visual culture, Odense-Denmark. Curator Christian Skovbjerg Jensen. 

 
2015

– « territoires arabes », Constantine-Algérie. Curator Nadira Lagoune.

– « ara-b-less », Londres-Grand Bretagne. Curator Sarah El-Hamed.

– « salon international du dessin contemporain », Marseille-France. Curator Yasmina Naji. 

 
2014

– « Public Space », Kult Gallery & Editions, Rabat-Maroc. Curator Yasmina Naji.

– « Here and Elsewhere », New Museum, New York-USA, curator invité Ala Younis.

– « Songs of Loss and Songs of Love », Gwangju Museum of Art, Corée de sud, curator Sam Bardaouil and Till Fellrath.

– « 5eme biennale de Marrakech », Exposition Trankat Episode #1, Riad Denise Masson, Marrakech–Maroc. curator Bérénice Saliou.

– « (MoMRtA) Museum of Manufactured Response to Absence », Musée d’art Moderne et contemporain, Alger-Algérie. curator Ala Younis.

 
2013

– « The World in a Box – A bittersweet salon », THANET MATCHROOM SOCIAL CLUB londres-Angleterre, Curator Peter Fillingham, Hosted by Andy Barrett. 

– « Absence-presence, twice », exposition avec Joseph Kosuth a la galerie Imane Fares, Paris-France. 

 
2012

– « Travail, Mode d’emploi » Centrale for Contemporary Art Bruxelles-Belgique. curator Charles Gohy. 

– « Shuffling Cards », Art-Cade, galerie des grands bains, Marseille-France. curator Cécile Bourne- Farrell.

– « le monde sous la table » Biennale de Mulhouse. 

– « (MoMRtA) Museum of Manufactured Response to Absence », Musée d’art Moderne, Koweït. Curator Ala Younis.

– « Le Dépays », 4th Marrakech Biennale, Marrakech-Maroc. Curator Nine Yamamoto-Masson.

– « Momentarily Learning from Mega-Events », Espace indépendant MAKAN, Amman-Jordanie. Curator Ala Younis. 

– « Outre mesures et programmes radio », La Galerie, centre d’art contemporain de Noisy-le-sec-France. Curator Ala Younis. 

– « Panorama des cinémas du Magrheb », Saint Denis-France.

– « Transmediale11 », festival d’art vidéo, Berlin-Allemagne.

 
2010

– « L’inattendu du Tout Monde, un hommage à Goddy Leye », L’appartement22, Rabat, invité par Art-O-Rama, Marseille-France. Curator Cécile Bourne-Farrell. 

– « The Arab Shorts, Independent Short Films and Media Art Festival », Goethe Institut, Le Caire-Egypte. Curator Ala Younis. 

– « Sentences on the Banks and Other Activities », Darat Al Funun Amman-Jordanie. Curator Abdellah Karroum. 

– « Mahatta », dans le cadre du projet 3 R’S Maroc, cinémathèque de Tanger-Maroc.

– « PAUSE », Exposition nomade , dans la région du Limousin-France.

– « Expo », Café populaire « Zrirak », Assilah-Maroc.

 

Residences: 

2021
- ArtExplora", cite international des arts Montmarte Paris-France.
2015

– « Territoires Arabes », Constantine-Algérie.

 
2011

– cité international des arts , Paris-France. 


2010

– « Pierre dans la marre », l’appartement22 Rabat-Maroc. 

2009

– « Shatana International Artist Workshop », 3ème édition, Amman-Jordanie.

TRAVAUX

TEXTES